J’adore le tofu, et je ne m’en cache pas. C’est un aliment très riche en protéines, en gras mono-insaturés, et hyper versatile (en plus, ça ne coûte pas cher !). En effet, c’est le parfait caméléon ! Il prend les saveurs qu’on lui donne ; le secret est donc la préparation et l’assaisonnement.

Au niveau de la préparation, il faut toujours s’assurer de dégorger d’eau le bloc de tofu avant de l’apprêter, ce qui prévient l’écoulement d’eau durant la cuisson, préservant la texture, de même que la saveur apportée par la cuisson et/ou la marinade. Le truc, c’est de retirer le bloc de tofu de l’emballage, le mettre dans le fond d’une passoire ou sur une assiette recouverte de papiers essuie-tout, puis déposer un objet lourd sur le dessus pour faciliter l’égouttement ; je mets une planche à découper sur le dessus du bloc, sur laquelle je mets une ou deux boîtes de conserve, comme des tomates en dés par exemple. On le laisse s’égoutter pendant 1-2h, et le tour est joué ! Personnellement, je coupe souvent court en le laissant s’égoutter pendant que je prépare les autres ingrédients de la recette ; ce n’est pas optimal, mais ça fait super bien le travail, et ça permet d’avoir un repas prêt rapidement lorsqu’on est pressé de manger.

En ce qui concerne l’assaisonnement ; on peut le faire mariner (ce que j’aime faire, c’est préparer une marinade quelconque, et la déposer avec le tofu, coupé en dés, dans un sac ziploc au réfrigérateur ; il aura donc longuement mariné lorsque je déciderai de le cuire). On peut également, comme dans la recette qui suit, le poêler nature et ainsi lui donner une texture croquante à l’extérieur, moelleuse à l’intérieur, et l’accompagner d’une trempette ou d’une sauce quelconque. Il y a également d’autres possibilités, que je vous ferai découvrir au fil de mes recettes !

J’ai choisi une mayonnaise au cari pour assaisonner le burger, ce qui donne la touche délicieusement indienne du repas, en combinaison avec le pain aux raisins. Pour avoir un dip faible en gras, je fais toujours ma base avec de la crème sûre faible en gras ou du yogourt grec nature à 0%M.G., à laquelle j’ajoute un peu de mayonnaise pour aller chercher la texture et la saveur souhaitée. Le parfait subterfuge…

Voici donc, sans plus tarder, votre prochaine recette à essayer lors des soirs d’envie de junk ! 

Pour ma part, j’ai dégusté ces délicieux hamburgers avec des frites de patate douce, ainsi qu’une petite salade concombres/tomates/brocoli. Ce serait tout aussi bon avec une salade verte !

Je vous souhaite un excellent appétit, et j’espère que vous apprécierez !

M

#menoum

 

Please follow and like us:
Add to Favourites