Êtes-vous déjà partis pour faire une journée de plein air, en emportant une seule bouteille d’eau et en vous disant que vous la rempliriez, éventuellement, au premier abreuvoir rencontré ? Ou que, advenant le cas où il n’y en aurait pas, vous achèteriez une bouteille ?

L’eau est une denrée tellement disponible, tellement omniprésente ! Même dans les pays comme Singapour, dont les installations pour assainir les eaux ne sont pas encore au point et dont l’eau potable est importée de Malaysie, il est simple comme tout de se désaltérer. Des abreuvoirs sont présents en bonne quantité et l’eau embouteillée est abordable ET omniprésente, coûtant 0,80$S à 1$S la bouteille.

Pourquoi cette parenthèse ? Vous comprendrez plus loin ! Bref ! Lors d’une magnifique journée chaude et ensoleillée à Toronto, je me suis rendue sur les îles afin de m’y balader en vélo (avec une seule bouteille d’eau !). Après quelques heures, assoiffée, je m’aperçois que les abreuvoirs ne fonctionnent pas et que, surprise, les bouteilles d’eau coûtent 4$…

Je n’ai donc pas tout à fait respecté les recommandations pour une hydratation optimale pendant une activité physique! Au fait, les connaissez-vous? On a longtemps parlé de 150-250mL de liquide (eau ou boisson énergétique, par exemple) aux 15 minutes, soit environ 600-1000mL par heure. C’est beaucoup, n’est-ce pas? Gageons que plusieurs d’entre vous n’ont jamais atteint ces recommandations et ont tout aussi bien performé… Soyez rassurés, ces recommandations ont été mises à jour dernièrement à la lumières des récentes études! Désormais, on vous invite à boire lorsque vous ressentez la soif, car une sur-hydratation peut entraîner des conséquences néfastes. De plus, si vous constatez une perte de poids après votre activité physique, il vous faudra consommer un 900mL-1.5L/kg de poids perdu afin d’assurer la réplétion de vos liquides corporels. Aussi, si votre activité physique dure au-delà de 75-90 minutes, il vous faudra un breuvage fournissant électrolytes (sels minéraux assurant la contraction musculaire, entre autres) et 4 à 8g de glucides/100mL de liquide, pour vous fournir une petite dose de carburant.

Bref, en rentrant à la maison, je n’avais qu’une seule idée en tête ; concocter un breuvage rafraîchissant, désaltérant et goûteux ! Pour les chaudes journées d’été, ou pour se réhydrater après une activité physique, voici une belle idée à essayer !

Bon sirotage !

Et puis, qu’en pensez-vous ?

M

#menoum

 

Référence:

Ledoux, Marielle. ”L’alimentation des athlètes et des gens actifs”, Formation continue Nutrium et département de Nutrition de la faculté de médecine de l’Université de Montréal ”L’alimentation des athlètes et des gens qui bougent: le point pour les nutritionnistes”, mars 2014.

 

Please follow and like us:
Add to Favourites