Dans les desserts, pourtant, on ajoute souvent des fruits séchés et des noix, qu’on achète à part, puisque la recette disait d’ajouter des noix de grenoble, ou des raisins secs uniquement. Pourquoi ne pas en profiter pour écouler ce cher mélange, qui traîne au fond du garde manger ? Ou, simplement, pour s’éviter de se retrouver avec 35 sortes de noix et fruits séchés différents dans l’armoire ?

Quand vous achetez des noix, achetez celles rôties à sec, ou n’ayant pas mention d’huile sur la liste d’ingrédient, ni de sucre ou de sel. Le seul ingrédient devrait être la noix en tant que telle.

La purée de courge butternut pourrait être remplacée par de la citrouille ou toute autre courge de votre goût, ou par de la purée de patate douce si vous préférez. De plus, pour un raccourci, vous pourriez vous procurer de la purée de citrouille en conserve (encore une fois, validez la liste d’ingrédients pour n’avoir que de la purée de citrouille, et non pas de la garniture à tarte). Ce super ingrédient permet de diminuer la quantité de gras ajouté dans la recette, en plus d’ajouter un antioxydant puissant, la bêta-carotène, et des fibres à la recette !

Le mélange du randonneur que j’ai utilisé contenait un mélange de noix de grenoble, arachides, avelines, amandes, raisins sec et dattes. Un vrai régal ! Chaque bouchée est une surprise 😉

Bon appétit !

M

#menoum

*Pour la purée de courge butternut, je pèle la courge, puis je la coupe en deux sur le sens de la longueur pour la vider des pépins. Ensuite, je la coupe en dés, que j’étale sur une plaque à cuisson recouverte de papier d’aluminium. Enfourner environ 30 minutes à 350F, ensuite, transférer dans un grand bol, puis transformer en purée avec un pilon.

 

 

 

 

Please follow and like us:
Add to Favourites